Moyen de locomotion facile, économique et écologique, le vélo est souvent choisi comme l’alternative aux transports en commun ou à la voiture pour se déplacer plus rapidement. Certains l’utilisent dans leur quotidien pour aller au travail, d’autres font de la bicyclette le weekend. Une chose est sûre, quand il s’agit des vacances, le vélo a la cote ! Les familles et membres de HomeExchange racontent leurs échanges de maison et de vélo et comment ils sont tombés amoureux du cyclotourisme. Tous en selle !

Pendant les vacances, vous êtes nombreux à privilégier les séjours à vélo pour visiter une ville autrement. Souvent dans les villes pro-vélo comme Amsterdam ou Copenhague, mais aussi dans d’autres destinations afin d’avoir un point de vue différent et mieux profiter des vacances en famille.

Lorsque vous partez en échange de maison, n’hésitez pas à demander à vos partenaires d’échange s’ils ont des vélo à disposition ! Eh oui, l’échange de vélo, ça existe aussi 😉

Copenhague, le paradis pour les amoureux du vélo

vacances vélo séjour famille

À Copenhague on avait un Cristianabike où on mettait les 2 plus jeunes + les affaires de plage et pique-nique et on avait des vélos adaptés à la taille des autres. C’était top, nous ne prenions la voiture que lorsque nous faisions des sorties vraiment en dehors de la ville. Même les feux tricolores sont adaptés aux cyclistes et deviennent vert quelques secondes avant celui pour les véhicules. Nous ne nous sommes déplacés quasi qu’à vélo et c’était parfait car à pieds tout est trop loin (même si ce n’est pas hyper grand) et trop galère en voiture.

– Aurélie, en échange de maison à Copenhague

Nous aussi un échange dans la banlieue de Copenhague où nous avons utilisé les vélos pour aller de notre maison d’échange à la gare, puis luxe incroyable nous avons pu prendre l’ascenseur avec les vélos et mettre les vélos dans le train, impressionnés par ces wagons aménagés spécialement et où, près de chaque vélo, il y a un petit strapontin où on peut s’asseoir. Puis une fois arrivés à Copenhague on remettait les vélos dans l’ascenseur et nous nous retrouvions dans la ville,** incroyable sensation de liberté** à se déplacer ainsi de place en place et de laisser en toute sérénité les vélos pour les reprendre plus tard et se retrouver comme les danois dans un flux continu de vélos 🚲, fluide et sécure, nous avons beaucoup aimé !

– Sylvie, en échange de maison à Copenhague

vacances vélo HomeExchangeUn coup de cœur pour Copenhague. Nos déplacements se faisaient presque uniquement en vélo. Nous avions fait 2 échanges consécutifs. Un premier de 1 semaine pour un ballon et un deuxième échange simultané pour la maison de Prague dans laquelle nous étions déjà en échange depuis 1 an, pour notre maison de Québec. Tout est possible.

– Robert, en échange de maison à Copenhague

vacances vélo familleÀ chaque échange, on demande des vélos à disposition si c’est possible. Nous nous déplaçons qu’en vélo ou triporteur et comme nous n’échangeons qu’avec des pays nordiques, ils en ont toujours !

– Nicholas, en échange de maison en Scandinavie

Le vélo, une manière alternative pour découvrir une nouvelle destination

Dans presque tous nos échanges, nous avons eu des vélos. Le plus mémorable est celui de l’année dernière sur l’ile d’Arz (Bretagne) où nous avons eu des vélos des années 70 et qui ne freinaient pas… donc les chaussures nous ont bien servies. On s’en est contenté car là-bas, pas de voiture. On pouvait laisser les vélos n’importe où sans crainte de se les faire « emprunter ».

– Anne, en échange de maison en Bretagne

À Berlin nous avons pu profiter des 6 vélos de nos hôtes. Un super souvenir car le vélo est prioritaire ds cette ville. Les pistes cyclables sont partout et sécurisées. Les automobilistes sont hyper respectueux. C’est génial de découvrir une ville à vélo ! À Amsterdam aussi nous avions les vélos de nos échangeurs mais on s’est fait un peu peur au début, les Hollandais roulent très vite et sont très nombreux. À La Haye, échange de vélos aussi. C’était plus cool et les pistes sont tellement nombreuses que l’on a pu aller rejoindre 2 villes en vélo (La Haye et Delft).

*– Emilie, en échange de maison à Berlin, Amsterdam, La Haye
*

vacances vélo HomeExchangeLa ville de Portland dans l’Oregon est une des villes les plus pro-vélo que je connaisse! Nous en avons loué et nous nous sommes baladés partout dans la ville durant notre échange l’année dernière. Les voitures laissent la priorité aux vélos et il y a des cyclistes partout.

*– Linda, en échange de maison aux Etats-Unis, à Portland
*

Nous adorons échanger avec des familles allemandes (déjà 3 échanges). Quelque soit la région ou la ville, elles ont toujours des vélos et c’est le paradis pour les ballades en famille. Cet été nous irons à Munich. Nos hôtes nous prêtent leurs vélos et j’en loue deux supplémentaires

*– Emilie, en échange de maison en Allemagne
*

Échanges de vélos cette année aux Pays Bas, précédemment à Munich (également un paradis pour le vélo), en Suisse et dans les Asturies. Découverte avec nos propres vélos de Barcelone et Valence car nos échangeurs n’avaient pas de vélos (villes pourtant super adaptées). Nous sommes fans 🚴‍♂️🚴‍♀️ Je rêve de faire un séjour itinérant 🚴‍♀️

– Sophie, en échange de maison à aux Pays-Bas, Allemagne, Espagne

On a fait un échange à Strasbourg mais nous n’avions pas de vélo On aurait adoré car la ville est faite pour les vélos ! Tellement pas habitués à avoir des pistes cyclables chez nous, on s’est fait « klaxonné » par un vélo car on marchait tranquillement sur la piste cyclable. Après on a pris le coup, on marchait sur les trottoirs

– Cécile, en échange de maison à Strasbourg

Les vacances à bicyclette, pratique aussi pour les enfants !

vacances famille véloJ’aime bien les échanges de maison parce que ça permet de découvrir de nouvelles villes. On vit dans de vraies maisons. J’aime bien quand il y a des filles de mon âge parce qu’on peut partager nos jouets. Je prépare toujours ma chambre pour les enfants qui vont vivre chez nous. Au Canada, j’ai fait du vélo et du canoë. J’ai même vu des ours ! C’était trop bien !!! Quand est-ce qu’on y retourne ?

*– Ludmila, 9 ans, en échange de maison au Canada
*

Les capitales à vélo, c’est le pied ! Étant à chaque fois en agglomération, Copenhague et Berne, nous adorons nous y rendre en famille à vélo. Avantage avec un petit bout de 2 ou 3 ans qui peut siester à son aise dans son siège vélo, siestes qui ne sont pas toujours évidentes à imposer en vacances… Et nous leur laissons toujours nos vélos ou ceux des voisins lorsque nos enfants n ont pas la même taille… Bref, l’échange de vélos fait maintenant partie de nos critères d’échanges de maisons

– Hyacinthe*, en échange de maison à Copenhague et Berne
*

Nous, quand les enfants étaient petits, on échangeait des vélos avec carrioles : super top ! On l’a découvert au Canada (Montréal) et l’avons refait à Amsterdam et Copenhague

*– Sarah, en échange de maison au Canada et aux Pays-Bas
*

À Bruges, nos échangeurs nous ont laissé leurs vélos et on même emprunté les vélos de leurs enfants pour nous. On avait emporté les vélos de nos 2 aînées et sur place on avait donc 2 vélos avec siège bébé pour nos jumeaux. On a fait tous nos trajets en vélos, c’est une ville faite pour ça, c’était super !

*– Claire, en échange de maison à Bruges
*


Et vous, le cyclotourisme vous intéresse ? Vous avez déjà fait un échange de vélo ? Partagez votre expérience en commentaires !

[button color= »blue » size= »small » align= »center » link= »https://www.homeexchange.fr/search?keyword=v%C3%A9lo?utm_source=Trocmaison&utm_medium=blog&utm_campaign=fr_cyclotourisme_temoignage_velo_&utm_term=&utm_content=button » target= »blank »]Faire un échange de vélo[/button]