A Rome, chaque coin de rue réserve une surprise : un monument, un parc, une place animée. Voici quelques conseils pour profiter pleinement de votre séjour dans la ville éternelle pour pas cher.

Les activités gratuites à faire pendant un séjour à Rome

Berceau de notre civilisation, Rome a littéralement été construite sur des vestiges antiques. Déambulez dans les rues de cette ville musée pétillante et profitez de l’ambiance qui règne sur les places jonchées de terrasses. A chaque coin de rue, vous pouvez tomber sur un vestige, un bâtiment notable ou un monument incontournable.

La Fontaine de Trevi

La Fontaine de Trevi est la plus grande fontaine de Rome, certains pensent aussi qu’elle est la plus belle. Cette fontaine baroque construite au XVIIème siècle s’illumine la nuit pour le plus grand bonheurs des nombreux touristes qui se pressent pour l’admirer.

Allez-y tôt le matin ou alors tard le soir afin de pouvoir y jeter vos deux pièces tranquillement : la première pour revenir à Rome et la seconde pour exaucer un voeux. Attention, la fontaine est vidée tous les lundis matins afin d’en retirer les pièces qui serviront à des oeuvres caritatives.

Le Panthéon et la Piazza Navona

Déambuler dans le centre historique de Rome offre beaucoup d’occasions de se divertir ou de s’extasier gratuitement. Vous pouvez par exemple visiter le Panthéon, un édifice du 2ème siècle après J-C à la gloire des divinités païennes puis restauré pour devenir une église. C’est un bâtiment en rotonde étonnant avec une ouverture dans la coupole pour laisser passer le soleil… et la pluie.

Vous pouvez ensuite vous rendre à la piazza Navona a deux pas de là pour déguster une pizza sur l’une des nombreuses terrasses, profiter des nombreux spectacles de rue, des beaux bâtiments baroques et des fontaines. Les enfants apprécieront le chaos qui règne dans celle de Neptune. Armé de son triton, il combat des animaux marins alors que ses chevaux tentent de s’échapper du bassin.

Les petites rues animées de Monti ou de Trastevere

Si vous aimez les ruelles pavées et les vieux bâtiments recouverts de verdure vous tomberez sous le charme de ces deux quartiers du centre de Rome. Tous deux regorgent de restaurants, bars et boutiques. Il y règne une belle ambiance de jour comme de nuit.

A noter que Monti, anciennement Suburra, abritait les bas-fonds de Rome. Il est aujourd’hui un quartier bohème, voire bobo, où des échoppes d’artisans côtoient les boutiques de fripes et les bars à vin. Vous y trouverez un marché vintage très apprécié des hipsters locaux et d’ailleurs.

Le Parc de la Villa Borghese

Situé à proximité du centre historique, le parc de la Villa Borghese est la destination idéale pour faire un pique nique ou s’accorder un moment de farniente en fin de journée à l’ombre des pins parasols. Si l’accès à la villa est payant, celui au parc est gratuit.

On peut y louer des vélos, des rosalies ou des barques pour faire le tour du lac et si on a le courage de monter jusqu’à la terrasse du Pincio, d’où on a une très belle vue sur Rome avec la piazza del Popolo et la basilique Saint Pierre en enfilade.

La Villa Borghese abrite 3 musées qui recouvrent des époques très différentes :

  • la célèbre galerie Borghese avec la collection du Cardinal Borghese constituée au XVIIème siècle
  • un musée regroupant la plus grande collection d’art étrusque du monde
  • la galerie nationale d’art moderne.

Le Parc de la Villa Doria Pamphili

Parce que le climat de Rome est propice à la promenade, voici un autre parc qui vaut le détour. Situé au sommet de la colline du Janicule, parsemé de pins et de palmiers, ses pelouses invitent au farniente. Surnommé le balcon de Rome, on y admire l’un des plus beaux panoramas sur la ville gratuitement.

Les visites incontournables à Rome et les bons plans pour y entrer

La ville éternelle attire beaucoup de monde, heureusement, il existe des moyens de profiter à fond sans passer la moitié du temps à faire la queue, ni vider son compte en banque.

Si ce n’est pas gratuit, il y a des solutions pour limiter les frais. Rome offre deux types de pass pour les touristes, le Roma Pass et l’Ominia Card. La première est intéressante pour les séjours courts et si vous ne souhaitez pas visiter le Vatican, la seconde, valable trois jours, est beaucoup plus complète et aussi plus chère. Toutes deux offrent l’accès illimité aux transports publics.

Il est à noter que les enfants entrent gratuitement dans la plupart des musées.

Le Colisée

Le Colisée est un immense théâtre antique de 50 000 places étonnamment bien conservé. L’un des monuments les plus visités de Rome, c’est aussi celui qui affiche les plus longs temps d’attente pour entrer. N’hésitez pas à acheter un billet coupe file si vous n’avez pas le Roma Pass ou l’Omini. Il est également très beau de l’extérieur, on peut en faire le tour gratuitement.

Le Forum romain et le Palatin

Le Forum Romain était le centre de la vie publique et religieuse de l’antiquité. Lui aussi est étonnamment bien préservé avec ses rues, ses temples, etc. Le mont Palatin, l’une des 7 collines de Rome fait partie du même domaine et le billet est couplé.

Si vous n’avez pas de pass, vous pouvez prendre un billet qui comprend le Colisée, le Forum et le Palatin. Pour ne pas faire les files d’attentes, n’hésitez pas à prendre une visite guidée des 3 sites, c’est très intéressant et vous vous gardez de précieuses heures pour faire d’autres attractions de cette ville magnifique.

Si une vue d’ensemble vous suffit, celle que vous offre la colline du Capitole est très belle et c’est gratuit.

Le Vatican, la Basilique Saint-Pierre et la Chapelle Sixtine

Difficile de visiter Rome sans aller au Vatican. Avec la place et la basilique Saint Pierre, les musées et la chapelle Sixtine, vous aurez de quoi occuper une bonne partie de votre journée. Si les musées n'intéressent pas forcément les jeunes visiteurs, les gardes suisses représentent une attraction amusante.

Comme pour le Colisée, il vaut mieux avoir un pass ou un billet coupe file faute de quoi on risque d’attendre jusqu’à 3 heures pour entrer.

Voir un festival à Rome

L’été est particulièrement vivant à Rome et on peut assister à une multitude de festivals dans des lieux magiques. Que ce soit un festival de rock dans le théâtre antique d’Ostia Antica, de l’opéra sous les étoiles dans les thermes de Carcalla, du Shakespeare à la Villa Borghese ou encore du jazz dans les jardins de la Casa del Jazz, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

Et pour faire de votre séjour une expérience authentiquement romaine, logez chez l’habitant. Avec l’échange de maison, vous échangez votre maison avec celle d’une famille romaine. Vous pouvez ainsi découvrir un quartier dans lequel vous ne seriez pas forcément allés et profiter des bonnes adresses de votre hôte !