Pendant cette période difficile, de nombreuses personnes font preuve de solidarité en multipliant les actions solidaires afin de tendre la main aux personnes dans le besoin. Ainsi, si vous êtes en bonne santé, que vous disposez du temps et des ressources nécessaires, pourquoi ne pas vous aussi vous engager à faire un geste? Ce peut-être une merveilleuse occasion pour aider les personnes qui vous entourent. Voici quelques idées d'actions que vous pourriez entreprendre .

Donner du sang

Dans le monde entier, les collectes de sang tournent au ralenti depuis le début de l'épidémie : Il semblerait que de moins en moins de personnes se sentent assez en sécurité pour aller donner leur sang. Pourtant, les besoins sont toujours aussi importants, de nombreux patients continuent d’avoir besoin de sang pour vivre. Plus que jamais, les hôpitaux ont besoin de votre aide :  Rien qu'aux États-Unis, près de 3 000 collectes de sang de la Croix-Rouge ont été annulées en raison de la pandémie.

Le processus de don du sang est facile et prend généralement moins d'une heure, vous pouvez même le faire pendant votre pause déjeuner. Un seul don peut sauver jusqu'à trois vies. Le don de sang est considéré comme une raison légitime pour sortir de chez vous, ce peut donc même être une bonne opportunité pour faire un tour à l'extérieur :)

prise-de-sang-pendant-coronavirus

Fournir un logement au personnel médical

Se trouvant au premier plan de la lutte, de nombreux professionnels de la santé ont besoin d'un endroit où se loger pour s’isoler de leur famille ou trouver un logement plus proche de leur travail. Faciliter leurs déplacements en leur permettant de vivre plus près de leur lieu de travail peut réellement améliorer leur qualité de vie et leur confort.

Si vous avez une résidence secondaire ou une maison vide, que vous pouvez et que vous souhaitez accueillir un soignant, rejoignez le groupe de solidarité COVID-19 HomeExchange sur la plateforme pour être visible par les membres dans le besoin ! Pour en savoir plus, cliquez ici.

Créer des masques de protection imprimés en 3D

Si vous faites partie des personnes qui ont chez eux une imprimante 3D, vous pourriez l’utiliser  pour fabriquer des masques de protection pour le personnel de santé ! Pili, qui fait partie de l’équipe communication chez HomeExchange, aide le personnel médical de sa ville, Cordoue, en Espagne, grâce à son imprimante 3D. Elle nous a également fait savoir qu'en Espagne, il existe des groupes composés de personnes de tous horizons qui travaillent ensemble pour apporter un soutien et faire face aux pénuries de masques.

“Il est très gratifiant pour nous de pouvoir aider les hôpitaux depuis la maison, cela nous fait nous sentir un peu plus utiles” , nous partageait Pili.

masques-3D-coronavirus

Donner de l'argent

Si vous souhaitez contribuer financièrement, il existe de nombreuses organisations qui apprécieraient votre générosité. Des organisations caritatives locales ou nationales, comme par exemple, l’Organisation mondiale de la santé, ont besoin de vos dons pour faire du bon travail. Voici donc une liste d'autres organisations auprès desquelles vous pouvez faire un don.

Nos membres expliquent comment ils aident leur communauté

" Je réserve tous mes mardis pour faire des courses et les livrer aux personnes âgées dans le besoin. Cela fait du bien de contribuer à l’élan de solidarité générale : Bien qu'il ne soit jamais facile de choisir les courses pour une autre personne 😉
Tout le monde n'a pas de famille ou de connaissances en informatique, donc nous devons nous adapter en étant disponibles par téléphone. Garder les personnes vulnérables en sécurité est une bonne façon de s’occuper. Elles sont très reconnaissantes à chaque fois”
  • Lisa, 12 échanges
"Je promène les chiens de mes voisins car ils sont en quarantaine suite à leur retour du Canada".
  • Karen, 3 échanges
"Mon fils Léon, grâce à l’aide d'un professeur d'éducation physique de son école (et un peu grâce à mon aide aussi), a organisé une marche, ainsi qu’une course à pied et une course à vélo en solo. Sponsorisé, il espérait obtenir environ 300 euros [pour l'Organisation mondiale de la santé].....il en a obtenu 2 225 ! "
  • Jules

aide-homexchange

Cette photo de Léon a même été publiée dans le journal local.


"Nous avons créé un groupe appelé "aider les petites entreprises - nom du quartier" sur FB. Chaque entreprise peut y afficher ses services. Ainsi, certaines personnes peuvent aider les commerçants en matière de marketing et de réseaux sociaux. Nous collectons également ce que nous appelons des "paniers de produits alimentaires de base" en coordination avec notre supermarché local pour les livrer aux familles pauvres de notre communauté".
  • Caroline, 5 échanges

"Je viens de terminer la cuisson de 485 petits gâteaux et biscuits pour un groupe de bénévoles qui les distribuera au personnel des hôpitaux proches de mon quartier .
  • Jane, 48 échanges
"Pour la deuxième fois, je vais donner du tissu, des élastiques et des taies d'oreiller pour le doublage des masques, à une personne que je connais et qui les fabrique chez elle".
  • Cathy, 72 échanges

masques-fabrication-COVID19


"J'ai récupéré de vieux ordinateurs que les gens n'utilisaient plus. Je les ai remis en fonctionnement avec un système plus efficace pour les prêter à des familles qui n'avaient pas les moyens de faire suivre les cours en ligne à leurs enfants".
  • Marie Anne
"Je suis éducatrice spécialisée dans la protection de l'enfance. Je couds des masques pour les enfants pris en charge, leurs éducateurs et les familles les plus pauvres avec lesquels je travaille. J’en couds également pour mes collègues. Je ne suis pas payée. En retour, je demande de la nourriture que nous distribuons aux sans-abris de ma ville".
  • Estelle, 4 échanges

masques-fait-maison-COVID19


"Je fais mon pain moi-même depuis de nombreuses années. C’est donc tout naturellement que depuis le début du confinement,  je prépare des lots que je partage avec les habitants de mon immeuble".
  • Jean-Claude, 27 échanges
"Pour ma part, j’aide des personnes âgées par télémaintenance. Je prends la main sur leur ordinateur, pour que nous puissions acheter en ligne des médicaments à la pharmacie. Par exemple, j’ai pu aider mon père de 86 ans. Il était très content, il  est très fier de pouvoir le faire tout seul par la suite. Je me suis connectée sur son ordinateur et j’ai préparé avec lui ce qu’il voulait acheter. Il a ensuite payé en ligne... ce qu'il n'avait jamais fait auparavant ! Je m'occupe aussi de leur acheter des fruits, des légumes et de la viande que je dépose devant la maison".
  • Valérie, 10 échanges
"Depuis le début du confinement, nous nous occupons des deux enfants de notre voisine, qui s'occupe d'eux toute seule (avant le confinement, ce n'était qu’une voisine) pour leur éviter d'être tout seuls toute la journée."
  • Angie

Vous voulez d'autres idées sur la façon dont vous pouvez aider ?

Rejoignez nos communautés Facebook, où nos membres partagent des photos et des histoires sur la façon dont ils contribuent à leurs communautés pendant cette crise.

Rejoignez la communauté HomeExchange

All About Home Exchange - un groupe privé pour tous ceux qui s'intéressent à l'échange de maisons.

HomeExchangers in English - un groupe privé pour les membres anglophones d’ HomeExchange.

HomeExchangers in Spainsh - un groupe privé pour les membres hispanophones d’ HomeExchange.

HomeExchangers in French - un groupe privé pour les membres francophones d’ HomeExchange.