Ils sont, la plupart du temps, indépendants et peuvent travailler de n’importe où, pourvu qu’ils aient une connexion Internet. Certains, parmi eux, ont décidé d’en profiter pour voyager toute ou une partie de l’année, tout en travaillant. Ils sont ce que l’on appelle des « digital nomades », ces nomades du numérique. Et de plus en plus ont compris que les échanges de maison étaient la solution idéale pour donner vie à leurs rêves d’évasion.

Ils et elles sont traducteurs, développeurs, graphistes, copywriters, community managers, blogueurs, assistants virtuels, ou encore profs de langue en ligne. Leur point commun: ils sont ce que l’on appelle des « travailleurs à distance », potentiellement nomades. Ledigital nomade, c’est donc celui qui peut travailler depuis n’importe où, en voyageant. Vu l’évolution des métiers, le développement de l’Internet, mais aussi la croissance phénoménale du nombred’espaces de coworking et la démocratisation des prix des billets d’avion, cesindépendants qui ont fait le choix de voyager** tout ou une partie de l’année sont de plus en plus nombreux dans le monde**.

Et si le travail à distance était l’avenir du travail moderne?

Selon le livre« Remote – Office Not Required », bestseller du New York Times, le travail à distance est tout simplement l’avenir du travail moderne. (Nous sommes nous-mêmes nombreux, dansl’équipe HomeExchange/Trocmaison, à travailler à distance, depuis la Californie, Paris, Bruxelles, Zagreb, Besançon ou encore Athènes.) Une façon de travailler qui permet une grande flexibilité dans les dates de voyage. Voilà pourquoi dans l’équipe, nous sommes nous-mêmes tous des adeptes de l’échange de maison.

Les avantages de l’échange de maison pour les travailleurs à distance

Les raisons d’opter pour l’échange de maison quand on est travailleur à distance sont nombreuses, mais la principale est bien sûr la gratuité de l’hébergement, sans parler du fait que vous disposerez sur place d’un endroit agréable pour travailler (en tout cas, plus agréable qu’une petite chambre d’hôtel). L’idéal étant, bien sûr, d’échanger avec un autre travailleur à distance, histoire de vous échanger vos bureaux, vos imprimantes, etc. (et, pourquoi pas, vos abonnements à vos espaces de coworking respectifs ?).

Découvrez toutes les raisons d’opter pour l’échange de maison quand on est indépendant

Ces nomades numériques qui ont opté pour HomeExchange

Sur HomeExchange, les adeptes du travail à distance sont de plus en plus nombreux. Prenons le cas de Magalie, par exemple, qui travaille à son compte et a passé trois mois en Australie en échangeant son trois pièces aux portes de Paris: “Au premier abord, l’aspect le plus surprenant a été l’asymétrie des échanges : inutile de chercher des logements équivalents en surface ou en standing, il suffit que les deux partenaires trouvent leur compte dans l’échange – une immense maison d’artiste au bord de l’océan Pacifique, contre un trois-pièces aux portes de Paris, c’est possible !”.

Lire le récit de Magalie

digital nomades

Parmi ces métiers qui permettent de voyager toute l’année, il y a aussi les traducteurs, particulièrement nombreux sur HomeExchange. Normal, puisqu’en voyageant, les traducteurs peuvent améliorer leurs langues tout en profitant d’une immersion totale. « L’échange de maison était la formule parfaite pour moi, et un mode de voyage bien adapté à la pratique du traducteurindépendant(de tout travailleur autonome, en fait) », expliqueEmmanuelle.

Rencontre avec les traducteurs adeptes de HomeExchange

digital nomades

Katia, traductrice et « nomade sédentaire », qui fait désormais partie de l’équipe HomeExchange, explique comment HomeExchange a changé sa vie en rendant possibles ses envies de voyage tout au long de l’année sans devoir interrompre son travail : « p****endant l’échange, je vis plus ou moins comme je vis à Bruxelles, sauf que je ne suis pas à Bruxelleset que tout est à découvrir et à faire. De nouveaux visages, des lumières différentes, des rues inconnues. C’est tellement excitant ! Les échanges que je fais généralement vont de trois jours à un mois. La plupart du temps, je ne préviens même pas mes clients : la technologie est telle qu’aujourd’hui, on peut vraiment être joignable à tout moment et n’importe où. La plupart du temps, ils ne savent même pas que je suis en voyage. »

Lire le récit de Katia

digital nomades

Nos conseils pour trouver un échange avec d’autres digital nomades sur HomeExchange

Vous avez envie d’essayer vous aussi et d’embarquer votre ordinateur pour aller passer un peu de temps à Bali, en Australie ou à Barcelone ? Voici quelques astuces pour trouver des travailleurs nomades comme vous, prêts à voyager toute l’année.

Sur lapage de recherche, utilisez des mots-clés appropriés dans le champ correspondant : traducteur, freelance, indépendant, digital nomad, etc. Parcourez ensuite les offres proposées dans les résultats de recherche, et en particulier le Profil du membre.

Attention: si c’est un échange dans un pays non francophone que vous cherchez, optez pour des mots clés en anglais ou dans la langue locale.

Vous voyagez seul(e) et préférez échanger avec un autre travailleur à distance qui voyage seul également ? Dans le formulaire de recherche, cliquez sur « Plus de filtres », puis sur « Partenaires d’échange », et là, sélectionnez « 1 » dans le nombre de voyageurs.

[button color= »orange » size= »small » align= »center » link= »https://www.homeexchange.fr/search » target= »blank » ]Trouver un échange de maison avec un autre freelance[/button]

Vous êtes vous-même indépendant et adepte de HomeExchange ? Partagez vos expériences et vos astuces dans les commentaires !